Rendre enfin votre quotidien plus agréable et plus sûr !

Quimper est une ville où il fait bon vivre, toutes et tous s’accordent à le dire.

Cependant, au cours de nos nombreux échanges lors des portes-à portes, des réunions publiques ou sur les marchés de la ville, les Quimpéroises et Quimpérois nous ont exprimé leur inquiétude face à ce qu’ils considèrent comme une dégradation de leur qualité de vie.

Vous nous avez parlé des tags, des déchets canins, du manque de respect et plus globalement de toutes ces incivilités qui nuisent à votre quotidien. Vous nous avez également interpellés sur l’accroissement de certains délits et de la violence urbaine.

Nous ne devons pas laisser cette situation s’installer, nous devons agir avec audace et confiance pour que Quimper soit enfin une ville plus sûre et plus agréable à vivre pour toutes et tous.

Nous nous engageons donc à assurer la sécurité et la tranquillité des Quimpéroises et Quimpérois en mettant en œuvre un dispositif qui, non seulement aura pour objectif de vous protéger, mais également de prévenir l’apparition de comportements violents.

Nous souhaitons que les Quimpéroises et Quimpérois soient heureux de grandir, d’habiter et de travailler dans une ville sûre, mais également agréable à vivre. Nous nous engageons donc à améliorer enfin votre cadre de vie et à mettre en œuvre une politique d’urbanisme qui ne maintienne personne l’écart.

Engagement n°1

Nous créerons une police municipale dotée d'armes non létales avec une brigade canine et une brigade environnementale.

Tolérance zéro pour les incivilités et les dégradations urbaines et environnementales.

Engagement n°2

Nous souhaitons renforcer progressivement la vidéosurveillance.

Engagement n°3

Nous mettrons en œuvre un dispositif de prévention croisée avec la Justice, l’Éducation Nationale et les associations


Engagement n°4

Nous étendrons le comité de famille à la Justice et l’Éducation Nationale

Engagement n°5

Nous mettrons en place des médiateurs de quartier.

Engagement n°6

Nous nous engageons à mettre en place un grand plan de formation à destination de nos agents municipaux et communautaires, des élus et des associations concernant les violences domestiques, la lutte contre les discriminations et de promotion de la laïcité


Engagement n°7

Nous mettrons en place une politique ambitieuse pour la propreté dans tous les quartiers de la ville

Mise en place d’une journée citoyenne de la propreté , plan zéro mégot avec les bars et cafés volontaires , campagne d’affichage , optimisation des dates et opération de nettoiement , repérage et éradication des points noirs avec les quartiers, politique de surveillance et de contraventions.

Engagement n°8

Nous nous emploierons à lutter contre les tags et à embellir les façades et les devantures des commerces inoccupés

La prolifération des tags et des collages sauvages contribue à la sensation de saleté de l’espace public et peut générer un sentiment d’insécurité. Nous  nous fixons un objectif de zéro tag et systématiserons les réponses judiciaires aux dégradations subies. Les pouvoirs de police du maire ainsi que la police municipale et environnementale seront pleinement utilisés.  Parallèlement nous souhaitons encourager l’expression artistique urbaine en proposant à des associations ou des artistes d’exprimer leur créativité sur des supports définis en concertation avec les riverains.

Engagement n°9

Nous végétaliserons les espaces publics


Engagement n°10

Nous poursuivrons l'aménagement du chemin de halage jusqu'au Corniguel

Engagement n°11

Nous lancerons une concertation sur l'extinction de l'éclairage public

Engagement n°12

Nous installerons des parcours bioluminescents et des bancs publics dans la ville


Engagement n°13

Nous augmenterons le nombre de toilettes publiques

Engagement n°14

Nous valoriserons le Frugy et notamment le parcours et le point de vue

Engagement n°15

Nous rénoverons les halles Saint-François en y intégrant des espaces festifs et végétalisés


Engagement n°16

Nous redynamiserons les quartiers et leur centre afin de ne pas laisser se désertifier l'habitat urbain au profit de l'habitat périphérique

Les créations de zones d’habitat périphérique ont eu pour conséquences de déplacer une partie la population vers l’extérieur de la ville et de ses quartiers. Outre le coût important tant financier qu’écologique, cela a provoqué une paupérisation ainsi qu’une dégradation des logements de ville souvent devenus vacants. Notre politique d’urbanisme sera axée sur une reconquête du centre ville et des quartiers, Près de 10 % des logements est vacant.

Engagement n°17

Nous soutiendrons l'orientation des investissements de l'OPAC vers la rénovation urbaine

Engagement n°18

Nous lutterons contre les logements insalubres, les bâtiments en friche et intensifierons l'utilisation des dispositifs existants (Garantie Visale, dispositif Denormandie et interventions de l'Epareca).


Share Button