Depuis bientôt trois ans, je suis votre députée. Vous m’avez fait confiance pour vous représenter et porter la promesse présidentielle de transformation de la société.

Depuis cette élection, je me suis pleinement engagée dans ce mandat pour porter le contrat avec la nation que nous a proposé Emmanuel Macron en 2017 : « Retrouver notre esprit de conquête pour bâtir une France nouvelle ». J’ai travaillé sans relâche avec les acteurs du territoire pour défendre les intérêts de Quimper et de la Cornouaille.

Il y a trois ans, c’était mon premier engagement politique, j’étais forte de mon expérience associative, d’entrepreneure et de citoyenne engagée dans la vie de mes enfants, de ma ville. Que n’ai-je entendu
sur cette inexpérience politique ? Je pense que c’était aussi une force pour mieux appréhender nos difficultés, nos attentes au quotidien.

Mon mandat de députée m’a permis d’acquérir de l’expertise dans de nombreux domaines, de nouer des relations privilégiées sur notre territoire jusqu’au niveau national et c’est cela que je veux mettre au service de Quimper, de ses habitantes et habitants.

Être députée est passionnant, riche de sens pour tracer les grandes orientations de la transformation de la société, mais c’est au travers du mandat local que nous pourrons agir concrètement, mettre en place les projets qui amélioreront notre quotidien.

En mars prochain nous allons élire une nouvelle équipe municipale pour les 6 prochaines années.

J’ai fait le choix de me porter candidate pour être votre prochain maire et de conduire une équipe diverse et soudée.

Ce choix, je le fais en conscience, portée par un collectif de femmes et d’hommes de tous horizons qui aspirent à travailler ensemble au développement démocratique, environnemental, social et économique de leur territoire.

Ce choix, je le fais aussi car je sais que vous pouvez compter sur Alain Decourchelle, mon suppléant à la députation, pour poursuivre le travail que vous nous avez confié.

Enfin, je m’engage aussi dans cette campagne portée par la confiance de la majorité gouvernementale
et de La République en Marche qui m’ont investie.

Depuis le premier jour, la raison d’être En Marche est de rassembler toutes les bonnes volontés autour d’une ambition positive pour notre pays. Peu importe qu’elles viennent de la gauche, de la droite, du centre, de l’écologie, seule compte notre volonté partagée de progrès au service de l’intérêt général pour que chacune et chacun puisse demain Vivre, Habiter, Travailler, Grandir en sécurité à Quimper en maîtrisant davantage son avenir.

Mon premier engagement est de transformer radicalement la gouvernance de notre ville
avec plus de transparence, de consultations et de participations citoyennes, que chacune et chacun
soit acteur de la cité.

Mon second engagement est celui d’un développement durable. Nous devons changer notre mode de pensée et de faire, pour nous inscrire dans les transitions environnementales, numériques et sociales que requiert notre époque.

Mon troisième engagement est de donner la priorité à nos jeunes. Notre ville doit créer les meilleures conditions de leur apprentissage, de leur émancipation, de leur ouverture au monde et, surtout, s’ils le souhaitent de se construire un avenir à Quimper.

Ces trois engagements avec une gestion rigoureuse des finances publiques et le maintien d’un haut niveau de cohésion sociale représentent le socle du projet que nous construirons avec vous pour Quimper et la Cornouaille.

– Annaïg Le Meur
Share Button