Bouger et s’épanouir enfin à Quimper !

La force et la richesse de notre ville résident dans le dynamisme et l’engagement de son tissu associatif.

Qu’elles soient culturelles, sportives, citoyennes ou humanitaires, ses associations font preuve d’audace d’innovation  qui chaque jour préservent et développent les liens entre nous

Nous devons être les garants de cette vitalité.

Quimper est une ville ouverte à la culture, mais ces six dernières années la place n’a pas été laissée à toutes les expressions culturelles. Elles ont été bridées par des consignes et des directives.

Or, nous avons la chance de bénéficier d’une richesse en matière culturelle et cela grâce aux nombreuses associations qui agissent dans ce domaine. Notre rôle sera de diffuser le plus largement cette offre.

Toutes les Quimpéroises et tous les Quimpérois doivent pouvoir s’épanouir, et pour atteindre cet objectif, il est nécessaire qu’ une entière confiance aux acteurs associatifs culturels soit rétablie.

Nous nous engageons en faveur d’une expression culturelle audacieuse et libre qui reflète la diversité des Quimpéroises et des Quimpérois, mais également nous réaffirmons l’attachement à notre patrimoine vivant culturel

 

Engagement n°1

Nous rénoverons et mettrons aux normes le théâtre Max Jacob.

Engagement n°2

Nous impulserons des rendez-vous événementiels rythmant l’année et les changements de saisons

L’alimentation de nos enfants est un enjeu majeur. Manger sainement, bon et local joue un rôle capital dans sa croissance, sa santé et son apprentissage. Au delà de l’amélioration des repas, nous devons faire un effort vis à vis des nouveaux modes alimentaires et du gaspillage. Notre volonté est de responsabiliser et de faire évoluer les habitudes alimentaires par le choix. Nous proposerons tous les jours deux menus dont un végétarien, et deux catégories petite faim, grosse faim. Chaque enfant est différent et il ne faut pas imposer le même repas avec les mêmes quantités Il s’agit aussi d’amener les enfants à réfléchir tout en prenant conscience de leur corps et des besoins qu’ils éprouvent, pour éviter tout automatisme pouvant générer un éventuel surpoids ou du gaspillage automatique. Il s’agira aussi d’associer les parents et les enfants dans le choix qu’ils feront chaque semaine (ou deux semaines) et dans leurs retours sur l’évaluation des repas qui permettront d’améliorer la qualité et la diversité des menus.

Engagement n°3

Nous rendrons le Chapeau Rouge aux Quimpéroises et Quimpérois.

Engagement n°4

Nous mettrons en place des bornes interactives d’information sur les événements et lieux de pratique.

Engagement n°5

Nous nous engagerons à ne pas intervenir dans le choix des programmations artistiques et culturelles.

Engagement n°6

Nous mettrons en valeur les cultures urbaines et lancerons un appel à projet « Street art » avec la mise en place de parcours urbains.

Engagement n°7

Nous créerons un "centre de ressources et de création du patrimoine vivant et en devenir" avec un nouveau pôle comprenant des résidences d'artistes ( patrimoine breton et art contemporain).

Engagement n°8

Nous souhaitons offrir un tiers lieu ouvert et accessible à toutes et tous (avec une salle de répétition, des espaces bruts modulables…).

L’alimentation de nos enfants est un enjeu majeur. Manger sainement, bon et local joue un rôle capital dans sa croissance, sa santé et son apprentissage. Au delà de l’amélioration des repas, nous devons faire un effort vis à vis des nouveaux modes alimentaires et du gaspillage. Notre volonté est de responsabiliser et de faire évoluer les habitudes alimentaires par le choix. Nous proposerons tous les jours deux menus dont un végétarien, et deux catégories petite faim, grosse faim. Chaque enfant est différent et il ne faut pas imposer le même repas avec les mêmes quantités Il s’agit aussi d’amener les enfants à réfléchir tout en prenant conscience de leur corps et des besoins qu’ils éprouvent, pour éviter tout automatisme pouvant générer un éventuel surpoids ou du gaspillage automatique. Il s’agira aussi d’associer les parents et les enfants dans le choix qu’ils feront chaque semaine (ou deux semaines) et dans leurs retours sur l’évaluation des repas qui permettront d’améliorer la qualité et la diversité des menus.

Engagement n°9

Nous fermerons les quais rive droite une fois par mois avec le « TRO KAE » (zone piétonne, vélo, expression artistique, espaces associatifs).

Engagement n°10

Nous instaurerons des annonces en breton dans les lieux publics et les transports (aéroport, gare et bus).

Engagement n°11

Nous sensibiliserons à la culture bretonne les enfants dans les écoles maternelles et primaires .

L’alimentation de nos enfants est un enjeu majeur. Manger sainement, bon et local joue un rôle capital dans sa croissance, sa santé et son apprentissage. Au delà de l’amélioration des repas, nous devons faire un effort vis à vis des nouveaux modes alimentaires et du gaspillage. Notre volonté est de responsabiliser et de faire évoluer les habitudes alimentaires par le choix. Nous proposerons tous les jours deux menus dont un végétarien, et deux catégories petite faim, grosse faim. Chaque enfant est différent et il ne faut pas imposer le même repas avec les mêmes quantités Il s’agit aussi d’amener les enfants à réfléchir tout en prenant conscience de leur corps et des besoins qu’ils éprouvent, pour éviter tout automatisme pouvant générer un éventuel surpoids ou du gaspillage automatique. Il s’agira aussi d’associer les parents et les enfants dans le choix qu’ils feront chaque semaine (ou deux semaines) et dans leurs retours sur l’évaluation des repas qui permettront d’améliorer la qualité et la diversité des menus.

Engagement n°12

Nous mettrons en œuvre la notion du conseil culturel de Bretagne sur la toponymie des rues et places .


Engagement n°13

Nous nommerons un élu délégué au patrimoine vivant, aux métiers, aux arts et à la langue bretonne .

Engagement n°14

Un élu délégué en charge des associations sera nommé qui assurera la transversalité .

L’alimentation de nos enfants est un enjeu majeur. Manger sainement, bon et local joue un rôle capital dans sa croissance, sa santé et son apprentissage. Au delà de l’amélioration des repas, nous devons faire un effort vis à vis des nouveaux modes alimentaires et du gaspillage. Notre volonté est de responsabiliser et de faire évoluer les habitudes alimentaires par le choix. Nous proposerons tous les jours deux menus dont un végétarien, et deux catégories petite faim, grosse faim. Chaque enfant est différent et il ne faut pas imposer le même repas avec les mêmes quantités Il s’agit aussi d’amener les enfants à réfléchir tout en prenant conscience de leur corps et des besoins qu’ils éprouvent, pour éviter tout automatisme pouvant générer un éventuel surpoids ou du gaspillage automatique. Il s’agira aussi d’associer les parents et les enfants dans le choix qu’ils feront chaque semaine (ou deux semaines) et dans leurs retours sur l’évaluation des repas qui permettront d’améliorer la qualité et la diversité des menus.

Engagement n°15

Nous programmerons un forum sur 2 jours regroupant l'ensemble des associations (sport, culture, citoyen…).


Share Button