Plusieurs listes sont dites Macron-compatibles, comment être lisible pour les Quimpérois ?

ALM : Effectivement il faut être clair, je suis la seule à avoir l’investiture du parti d’Emmanuel Macron, La République en Marche.

Vous attachez une grande importance à ce que Quimper soit une ville inclusive, qu’entendez-vous par cette notion ?

Etre inclusif, c’est offrir l’égalité afin que tous puissent vivre, grandir, habiter et travailler à Quimper. C’est l’accès aux lieux et aux services quel que soit son âge, sa situation sociale, son handicap. Pour exemple, nous accompagnerons les plus éloignés du numérique.

Quelles sont vos priorités ?

Nos priorités sont d’être co-gestionnaire : mettre le citoyen au cœur des prises de décision par une gouvernance participative, d’être visionnaire : faire de Quimper une ville capable de se projeter, d’anticiper demain, d’un point de vue environnemental, social et numérique et d’être partenaire : porter son attention aux jeunes pour les aider à envisager leur avenir à Quimper.

Et la sécurité ?

Il nous faut agir, prévenir et sanctionner. Agir dès les premières incivilités, éduquer en menant par exemple une politique d’accompagnement à la parentalité et pour cela nous investirons dans de nouveaux effectifs municipaux.

Comment souhaitez-vous mener votre campagne ? Où en êtes-vous de votre projet ? Votre équipe ?

C’est une campagne que l’on mène avec les Quimpéroises et Quimpérois, pour une construction d’un projet avec eux et pas seulement pour eux. L’équipe se construit, ouverte aux nouvelles bonnes volontés qui dans leur diversité veulent agir pour Quimper et la Cornouaille.

Share Button